Publié par MARIF

Mémoriser demande une bonne écoute.

 

      Même si nous cherchons à mémoriser un savoir écrit, notre oreille y participe, car nous avons appris à lire en écoutant les sons, tout d'abord en lisant à haute voix, puis en lisant intérieurement.

Les sons restent donc liés à l'écrit dans notre cerveau.

       Entretenir ou développer sa mémoire passe donc par une bonne écoute. Et une bonne écoute existe lorsqu'on utilise ses oreilles de façon concentrée: il s'agit d'écouter et pas seulement d'entendre.

        Apprendre à chanter développe cette capacité de concentration en lien avec l'oreille.

        Depuis 2006, j'accompagne les personnes en cours de chant : les résultats sur l'écoute, la concentration et la mémoire sont là.

       Depuis 2011, je rajoute au travail de la voix, les sessions d'écoute de la méthode Tomatis® : les résultats sont plus rapides, car en plus de faire travailler l'oreille, la méthode agit sur la tonicité générale, la concentration, la mémoire, favorisant l'acquisition de nouvelles façons d'apprendre.

Commenter cet article