Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Choristes : difficulté pour monter dans l'aigu ? Cours de chant spécifiques.

5 Août 2022 , Rédigé par MARIF Publié dans #Apprendre à Chanter, #L'Ecoute, l'Oreille et la Voix, #Trouver sa voix

Les difficultés vocales des choristes.

    Les chorales, ensembles vocaux divers, peuvent se retrouver confrontés aux problèmes de voix de leurs choristes : difficulté pour monter dans l'aigu, voix détimbrées dans le grave... parfois même forçage vocal amenant de la fatigue vocale le lendemain des répétitions. Je parle ici des choristes amateurs qui ne prennent pas de cours de chant.

   En réponse aux questions que se posent les choristes, j'ai écrit un manuel composé de parties théoriques et d'exercices vocaux accessibles sans connaissance musicale, qui vous permettront de développer votre tessiture, votre timbre et votre capacité à monter dans les aigus. Tous les exercices de base que j'utilise pour libérer les voix sont expliqués dans ce manuel. La difficulté à monter dans l'aigu repose sur des croyances : mes exercices vous en feront prendre conscience.

   C'est ainsi que re-découvrir sa voix procure des bienfaits au-delà de "bien chanter", car se libérer des croyances limitantes, si cela permet de monter dans l'aigu, cela aide également à vivre plus haut !

J'aime pas ma voix,

Bien dans sa voix, bien dans sa vie !

   Lancez-vous, découvrez toutes les facettes de votre voix, et n'hésitez pas à poster un commentaire si vous avez besoin d'explications, je vous répondrai avec plaisir !

Se libérer des blocages qui entravent la voix.

Se libérer des blocages qui entravent la voix.

A quoi sont dues les difficultés pour monter dans l'aigu ?

     Tout d'abord, il faut distinguer les voix d'hommes, des voix de femmes. En effet, les femmes ont plus souvent des problèmes vocaux car les femmes peuvent chanter avec 2 fonctionnements vocaux, appelés "voix de poitrine" ou mécanisme lourd et "voix de tête" ou mécanisme léger. (les termes "voix de poitrine", "voix de tête" sont souvent mal compris, et provoquent des erreurs, mais je les utilise parce qu'ils sont connus de tous.) Pour les femmes c'est donc plus compliqué, car elles doivent apprendre à connaître leurs 2 fonctionnements vocaux, leurs différences, et savoir chanter les notes de passage entre les 2 registres pour ne pas forcer.  (Je parle toujours de choristes amateurs femmes)

I. Les registres vocaux féminins et leurs caractéristiques :

- Généralement, la "voix de poitrine" ou mécanisme lourd, donne un timbre affirmé, riche, qui plaît à la femme qui chante, qui lui ressemble bien sûr, puisque c'est le registre avec lequel elle parle, elle y est habituée, elle s'y reconnaît. La femme qui chante grave ne sait pas toujours qu'elle utilise en réalité son registre dit "de poitrine", qu'on ne lui a pas appris à passer dans son registre de tête, et elle croit donc à tort qu'elle a du mal à monter dans l'aigu. Elle va alors être tentée de forcer pour monter, ou bien, elle va croire qu'elle est "alto".

    En voix de poitrine, la femme soprano,  obtient un grave sonore, ce qui lui est impossible en voix de tête. Elle croit alors à tort, qu'elle a "bien placé sa voix". C'est le timbre flatteur qu'elle obtient qui lui fait croire cela.

- Et à l'inverse, "la voix de tête" ou mécanisme léger, donne un timbre plus léger, plus faible et donc moins flatteur, tant que la voix n'est pas travaillée,

     Nous devons bien garder à l'esprit, qu'une voix d'alto bien travaillée, n'a aucun problème pour monter au sol aigu. Toute femme qui dit ne pas pouvoir monter au-delà du si, do, ou ré (au milieu du piano), utilise tout simplement son registre de poitrine, cela ne fait pas d'elle une alto. En fait, ce sont souvent les "soprano", qui, utilisant leur voix de poitrine pour obtenir un grave sonore, ont du mal à passer en voix de tête. Elles croient alors, et le chef de choeur aussi si sa formation n'a pas été très pointue sur la voix, qu'elles sont "alto".

     Si une femme chante en "voix de poitrine", elle peut donc avoir des difficultés à monter dans l'aigu, ce qui ne fait pas d'elle une "alto".

II. Les solutions pour monter facilement dans l'aigu :

- Travailler avec un professeur de chant, avant de chanter dans une chorale, de façon à connaître sa tessiture. Ainsi, cela éviterait les erreurs de classement, la fatigue vocale et les problèmes de justesse qui en découlent.

 - Accepter le timbre de sa voix de tête, apprendre à le connaître et l'enrichir. Dès lors qu'on veut chanter dans une chorale, la voix doit être performante, car ce n'est pas si "naturel" que cela de chanter des choses parfois compliquées sur une tessiture somme toute assez étendue.

- Se libérer des idées reçues, changer ses habitudes vocales en travaillant avec mon manuel pratique.

- Enfin, vérifier que son écoute est performante, en réalisant un bilan d'écoute avec un praticien de la méthode Tomatis. En effet, une oreille fermée aux sons aigus empêche la choriste d'accéder à ses aigus.

   Pour prendre contact : Cliquer ICI. J'enseigne la voix sur Montpeyroux (Hérault).

Mes Valeurs :

Elles se retrouvent dans le livre et lors des séances vocales avec les personnes qui viennent travailler sur leur voix.

- Tout d'abord une attitude sans jugement : aucun terme tel que "laid", "mauvais", "mal" ne saurait être utilisé pendant le travail de la voix.

- La présence à l'autre : j'écoute, je respecte, je ne suis ni supérieure ni inférieure à l'autre.

- La bienveillance

Prendre plaisir à chanter

Prendre plaisir à chanter

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article