Publié par MARIF

La fatigue vocale est due à un mauvaise utilisation de la voix. On parle ou on chante, "en force". La personne ne sait pas utiliser son corps, ses muscles, sa respiration, elle fait des efforts inutiles, se fatigue et abîme sa voix.

Cela arrive fréquemment chez les enseignants, chez toute personne stressée, et aussi chez les enfants qui crient pour se faire entendre, soit parce qu'ils entendent mal, soit parce qu'ils veulent attirer l'attention.

Le médecin va envoyer ces personnes chez l'orthophoniste pour travailler la voix, ce qui est une bonne chose.

 

Mais, parfois, le travail vocal ne suffit pas, parce que ce qui est en jeu est :

l'Ecoute.

 

Si, malgré le travail vocal, le problème n'évolue pas, ou peut alors faire un test d'écoute pour savoir s'il n'existe pas des distorsions d'écoute: en effet, on peut bien entendre et mal écouter.

 

C'est le cas de toutes les personnes qui chantent faux mais qui entendent très bien. Ce n'est pas leur audition qui est en cause, mais leur écoute.

 

En savoir plus sur la distorsion de l'écoute et ses conséquences

 

Si le test d'écoute montre des problèmes, il sera profitable d'effectuer des programmes d'écoute, qui stimulent cette faculté, ré-équilibrent l'écoute interne et externe, afin d'entendre sa voix pleinement. La personne ne forcera plus pour parler ou chanter, et la fatigue vocale ne s'installera plus.

Les programmes d'écoute vont venir stimuler la musculature interne de l'oreille, pour la renforcer.

 

Ensuite seulement le travail vocal portera ses fruits.

 

En savoir plus sur le programme global Voix-Ecoute

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article