Publié par MARIF

- Beaucoup de personnes ont la sensation qu'on ne les entend pas, et elles sont tentées de parler plus fort.

- Beaucoup de personnes ont la sensation de mal entendre, et elles sont tentées de demander aux autres de parler plus fort.

 

Dans ces deux cas, on fabrique de la fatigue vocale.  

Il existe des moyens pour améliorer l'audition, en travaillant sur l'écoute.

Qu'est-ce que l'écoute?

     L'écoute est la faculté que possède une personne entendante, de cibler précisément le son qu'elle souhaite entendre. Lorsqu'une personne n'arrive pas à cibler la voix qu'elle souhaite entendre, ce n'est pas son audition qui est en cause, mais son écoute.

     Autrement dit, il est inutile d'augmenter tous les sons qui vont arriver à l'oreille de la personne. En effet, si on augmente la puissance de tous les sons, les bruits ambiants vont aussi être plus fort, et le problème ne sera pas réglé. Il faut entraîner l'oreille de la personne à cibler les fréquences du langage, pour que, la voix soit davantage perçue que les bruits ambiants.

Pourquoi?

    Parce que les fréquences utilisées pour le langage, sont des fréquences medium-aiguës. Si la personne a l'habitude de tendre son oreille vers les fréquences graves, elle aura du mal à entendre ce qu'on lui dit, particulièrement lorsqu'il y a un son ambiant (bruit de conversations, musique de fond, bruit de train, etc. développent des fréquences graves), parce que son oreille privilégie ces fréquences, au détriment des fréquences du langage.

 

Il sera inutile de demander à l'autre de parler plus fort, le résultat sera le même, car le "bruit de fond" sera toujours là. Son oreille a besoin de ré-apprendre à écouter les fréquences du langage.

 

     De même, pour se faire entendre, la personne aura tendance à parler plus fort, mais sa voix ne portera pas davantage pour la même raison que ci-dessus: son oreille privilégiant les fréquences graves, elle parlera plus fort, certes, mais toujours aussi grave, et c'est pour cette raison qu'elle sera mal entendue, les graves se noyant dans le bruit ambiant.

Pour être entendu, il faut parler avec une voix

riche en harmoniques medium-aiguës.

 

     J'ai développé un programme associant les cours de chant-voix avec la méthode Tomatis®, pour stimuler l'écoute et la voix, afin de répondre aux problèmes de ces personnes. Il dure quelques mois, il est individuel, et se pratique pour une grande partie à domicile.

En savoir plus

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article