Publié par MARIF

J'ai lu dernièrement un article sur les différentes formes d'intelligence mises en évidence par les chercheurs en neuroscience. Ces découvertes, nous permettent d'imaginer des solutions aux problèmes d'apprentissage, en favorisant telle ou telle aptitude, en proposant donc, de nouvelles pédagogies.

     Cela fait longtemps qu'on sait que certains n'apprennent pas "comme les autres". Cela fait longtemps qu'on sait que certains apprennent avec leur yeux, d'autres avec leurs oreilles. On dit: il a une mémoire visuelle, ou bien auditive.

Mais on n'a pas vraiment changé les habitudes d'enseignement.

 

     Depuis 10 ans, je pratique une pédagogie pour l'apprentissage du chant, différente. Et j'ai remarqué des résultats sur d'autres plans : non seulement la personne apprend à chanter, mais, elle développe d'autres aptitudes, intellectuelles, motrices ou émotionnelles ( capacité à prendre du recul, à être moins sujet au stress... )

Ces constations sont prouvées par la science: cela se voit au niveau du cerveau:

- lorsqu'on utilise sa voix pour chanter, on active le cortex frontal, qui nous sert également pour le traitement des verbes et des noms.

- Lorsqu'on apprend un chant, on active l'hippocampe, qui nous sert également pour le repérage extérieur à soi, pour décrire un trajet sur une carte, pour se repérer dans l'espace.

- Enfin, écouter des sons et battre la mesure stimule le cervelet, utile pour la coordination des mouvements, la précision, les mouvements fins et le contrôle de sa posture.

     C'est par l'oreille que nous stimulons notre cerveau, lorsque nous chantons: c'est pourquoi le programme que j'ai mis en place, et qui associe des sessions de stimulation de l'écoute au travail de la voix, donne de si bons résultats, au niveau de la lecture, de la tonicité de la posture, ou autres aptitudes en lien avec les zones du cerveau stimulées.

Pour connaître le programme cliquer sur ce lien

 

Commenter cet article