Publié par MARIF

De nombreuses personnes viennent prendre des cours de chant après quelques années de chorale, parce que des problèmes récurrents subsistent, malgré tous leurs efforts.

Il faut savoir que chanter n'est pas toujours inné, pour beaucoup de raisons, ou, qu'on peut chanter facilement avec sa voix d'enfant, mais avoir des difficultés à le faire avec sa voix d'adulte.

 

*****

 

   Car, en effet, les garçons muent, tout le monde s'en aperçoit, mais les filles aussi, et cela, peu de gens le savent.

 

   Or, la fille qui chantait dans une chorale d'enfant, ou dans sa chambre, aura peut-être des difficultés à chanter avec sa voix de femme. Tout d'abord, si elle ne lui plaît pas, surtout si cette nouvelle voix est apparue un peu trop jeune ( vers 10-12 ans ), ou bien, si elle ne l'a pas utlisée pendant quelques années, et qu'elle revient au chant plus tard. Ses souvenirs de voix d'enfant ne vont pas "coller" à ce qu'elle entend.

 

*****

 

   Dans tous les cas, pour chanter dans une chorale, il faudra être à l'aise dans toute sa tessiture (du grave à l'aigu), pouvoir faire des nuances, c'est à dire chanter doux ou fort, avoir le sens du rythme, et enfin, ne pas être perturbé par la voix des autres.

 

Cela fait pas mal de compétences !

 

- Etre à l'aise dans toute sa tessiture: seul le travail vocal en vocalises adaptées à chaque voix va fluidifier l'émission vocale, et étendre cette tessiture

- Pouvoir faire des nuances: la gestion du souffle, la musculature, et la connaissance des résonnateurs sont nécessaires pour réaliser les nuances

- Le sens du rythme: là, c'est plus compliqué. Cela se travaille, et la méthode Tomatis nous aide beaucoup.

- Ne pas être perturbé par la voix des autres: cela revient à dire que la personne entend bien sa voix, à l'intérieur et à l'extérieur d'elle-même. Pour arriver à ce résultat, il faut équilibrer l'écoute, et travailler sur la place de la voix.

 

*****

 

   En prenant des cours particuliers avant d'aller dans une chorale, on évite une erreur de classement vocal, des problèmes de fatigue ou forçage vocal ( pouvant amener au  nodule ), des découragements, etc.

Et puis , on se fait plaisir, on progresse, on aime de plus en plus sa voix !

 

 

 

Commenter cet article