Publié par MARIF

On peut bien entendre et mal écouter! Audition et Ecoute sont deux choses différentes

On peut bien entendre et mal écouter!

- C'est le cas de toutes les personnes qui chantent faux mais qui entendent très bien. Ce n'est pas leur audition qui est en cause, mais leur écoute. On peut donc apprendre à chanter facilement en améliorant d'abord l'écoute.

- C'est le cas également des personnes qui font répéter les autres: même si l'audition a peut-être baissé, on peut  redonner à l'oreille l'habitude d'écouter finement les fréquences du langage, leur écoute sera ainsi plus performante.

On peut donc améliorer l'audition en écoutant mieux.

 

- C'est le cas des enfants "dans leur bulle": avec la méthode Tomatis®, nous allons redonner à l'oreille l'envie d'écouter ce qu'il y a à l'extérieur de l'enfant, le monde extérieur, et non de se focaliser uniquement sur son monde intérieur.

On peut donc ouvrir en douceur un enfant vers le monde extérieur, en ouvrant son écoute.

 

- C'est le cas des enfants ou adultes trop facilement distraits: leur écoute a pris l'habitude de se focaliser sur l'extérieur.

Or la concentration demande que l'écoute soit capable de "couper" les informations qui viennent du dehors, afin que le cerveau ne soit pas dérangé pendant sa tâche.

Autrement dit: l'écoute équilibrée, va donner au cerveau le liberté de travailler, au lieu d'écouter le moindre bruit environnant, les chuchotements des autres, la sirène de pompier, ou la porte qui se referme.

L'oreille entend ces bruits, mais le cerveau va les analyser comme étant non pertinents, non dérangeants: le cerveau ne va donc pas s'en préoccuper, il pourra rester concentré.

 

 

Commenter cet article