Publié par MARIF

Les parents ont un grand rôle à jouer dans l'éducation de leur enfant c'est évident. Ce qui l'est moins parfois, c'est que ce rôle peut se trouver modifié par les progrès de l'enfant.

    Lorsqu'un enfant souffrant de dyslexie, dysphasie, troubles de l'attention, ou autre, est diagnostiqué, toute une batterie de soutien est mise en place. Les parents vont devoir accompagner l'enfant chez l'orthophoniste, le psychomotricien, le psychologue, l'ergothérapeute, ou autre éducateur spécialisé, plusieurs fois par semaine et pendant des années.

    Cette organisation de leur vie devient parfois si importante, qu'elle influence leurs activités quotidiennes, et qu'elle peut devenir une partie de leur identité : ces parents se présentent ensuite comme "parents d'un enfant particulier", et peuvent parler d'eux sous couvert de parler de leur enfant. En fait, ils vivent au travers du handicap de leur enfant une vie peut-être plus remplie, plus riche, plus intéressante à raconter. Leur famille n'est "pas comme les autres", et cette identité peut être difficile à laisser tomber.

   

    Lorsqu'un enfant suit un programme Tomatis®, certaines difficultés vont s'aplanir, sa scolarité sera plus facile, son rapport aux autres peut changer, il peut devenir plus indépendant, et même s'affirmer davantage.

    Si leur enfant va mieux, s'il devient plus indépendant, s'il progresse, s'il réussit, que deviennent les parents? Leur rôle sera modifié par les changements de l'enfant. Peut-être se sentiront-ils moins importants, et cela peut leur être difficile à accepter.

 

    C'est pour cette raison que je conseille aux mères ou aux pères des enfants en difficulté, de faire également pour eux le programme Tomatis®. En stimulant leur écoute, en suivant les séances vocales, ils vont tout d'abord récupérer de l'énergie, puis, pouvoir eux aussi évoluer, changer, trouver d'autres intérêts dans leur vie, se renouveler, en même temps que leur enfant. Stimuler leur écoute va leur permettre de changer de rôle, en retrouvant un nouvel équilibre.

 

    Car, lorsque l'écoute s'équilibre, la voix s'épanouit, l'émotion circule, le bien-être s'installe, la personne peut penser à elle, et évoluer vers de nouvelles "en-vies"

 

En savoir plus sur le programme audio-vocal.

 

Commenter cet article