Publié par MARIF

     Ce matin le psychiatre et psychanalyste Boris Cyrulnik parlait à la radio du stress et de la sécurité. En résumé, lorsqu'on est trop en sécurité, on s'ennuie, le psychisme s'endort, la personne se met en danger juste pour éprouver enfin quelque chose, pour se sentir en vie !

Je cite B. Cyrulnik: "L’explication biologique: les hormones du stress provoquent un rebond de sécrétions d’endorphines. Et, quand on protège trop nos enfants, on leur supprime cette euphorisation, cette érotisation de la peur. On les engourdit complètement en les protégeant trop. Donc ils se mettent à l’épreuve pour se stimuler, pour savoir ce qu’ils veulent et se prouver qu’ils valent quelque chose."

Cela donne tout d'abord des enfants qui bougent beaucoup, puis en grandissant qui développent des conduites à risque.

     Ces réflexions m'ont tout de suite intéressée, tant elles sont proches de ce que constate tous les jours avec les enfants et les parents que je reçois. Ces parents ont tellement peur de ne pas assez protéger leurs enfants, qu'ils finissent par les empêcher de se frotter aux difficultés de la vie, en construisant autour d'eux comme une barrière de sécurité. Cette barrière empêche l'enfant de vivre. Il va alors essayer de trouver des actions qui lui permettent de se mettre en mouvement.

 

Comment l'être humain essaie d'échapper à la sécurité ?

     B. Cyrulnik a donné comme exemple le saut à l'élastique: une personne trop en sécurité va être tentée par ce loisir, pour se stimuler. Je fais le parallèle avec la stimulation de l'oreille en méthode Tomatis®: en effet, lors du saut à l'élastique, le vestibule, partie de l'oreille interne reliée à notre capacité à retrouver notre verticale, est fortement stimulé.

Faisons bouger nos enfants, stimulons le vestibule. Balançoire, trampoline, manège, cheval... Ne supprimons pas ces activités d'extérieur dès qu'il fait froid, et ne sur-protégeons pas les enfants.

Et si votre enfant est hyper-actif, distrait, avec des troubles de l'attention, stressé, etc, pensez au programme de stimulation de l'écoute Tomatis®.

    

 

Commenter cet article