L'Ecoute, les neurosciences et les fonctions exécutives

Publié le par MARIF

L'Ecoute, les neurosciences et les fonctions exécutives

Les fonctions exécutives sont celles qui permettent l’adaptation à des situations nouvelles. Lorsque un enfant présente des troubles dans ses fonctions exécutives,  il va rencontrer des difficultés scolaires, tout d'abord lors de l'apprentissage de la lecture.

Quelle sont les aptitudes dépendantes des fonctions exécutives ?
  • L'attention

  • La mémoire de travail

  • La planification

1 L'attention se compose de 3 types d’attentions. L’attention sélective qui sélectionne les informations pertinentes. L’attention soutenue qui permet de maintenir son attention sur un temps assez long, c’est un type d’attention fatiguant qui nécessite des pauses et l’attention divisée qui est sollicitée dans les situations de double tâche.

2 La mémoire de travail permet de garder les informations en tête pour répondre à une question ou résoudre un problème.

3 La planification permet de prévoir mentalement des étapes à réaliser pour atteindre un objectif, elle nécessite de pouvoir se projeter dans le temps et d’anticiper.

 

1. L'attention, est étroitement liée à l'écoute par le biais de la notion de danger, de risque : en effet, l'écoute est la fonction sensorielle qui nous renseigne le plus sur le danger. Lorsqu'une voiture arrive dans notre dos, nous ne la voyons pas, nous ne la sentons pas, nous ne la touchons pas, c'est grâce à notre oreille que nous savons qu'il y a un danger. Le cerveau analyse la perception du son de la voiture, et nous donne l'ordre de nous ranger sur le trottoir.

2. La mémoire de travail est elle aussi reliée à l'écoute : en effet, lorsque je lis j'entends dans ma tête les mots, et le cerveau les analyse pour m'en donner le sens. Si mon écoute est déficiente, j'oublie tout de suite les mots précédents. L'écoute est déficiente lorsqu'elle est trop tendue vers le danger : le cerveau alors, est occupé à gérer ce danger, réel ou prétendu, et ne peut pas s'occuper de mémoriser.

3. Quant à la planification, elle suppose de se sentir suffisamment rassuré pour anticiper le lendemain, ou la semaine suivante, et planifier sa vie. Elle dépend donc de l'écoute, car s'il y a sensation d'insécurité, il ne peut pas y avoir de planification.

 

Les troubles des fonctions exécutives.

Ces troubles fatiguent l’enfant qui doit fournir des efforts supplémentaires pour combler ses difficultés. Ces dysfonctions exécutives diminuent la capacité d'attention en classe, augmentent la difficulté à réaliser des problèmes et à s’adapter aux exigences du milieu scolaire.

Les élèves souffrant de ces troubles font souvent face à un manque d’initiative, ils ont du mal à comprendre la consigne et des difficultés à organiser leur mémoire pour pouvoir y répondre. L’élève a du mal à s’adapter au changement car il  manque de flexibilité mentale, il aura tendance à répéter ses erreurs même après une explication.

 

Comment la méthode Tomatis agit-elle pour réduire ces troubles ?

     En rééquilibrant l'écoute, on redonne tout d'abord de l'énergie au cerveau qui, au lieu de s'épuiser, va pouvoir mettre ses ressources au service de l'apprentissage.

Puis, on redonne au cerveau émotionnel sa place : il analyse alors le danger pour ce qu'il est, il y aura diminution de l'angoisse, de l'anxiété, simplement parce que le cerveau va gérer les informations en analysant finement celles porteuses de danger et celles qui ne le sont pas. L'enfant sera plus calme, moins inquiet, dormira mieux.

Une fois l'anxiété diminuée, on va apprendre à l'oreille à cibler les fréquences aiguës : elles vont augmenter la capacité de concentration et d'attention.

Enfin, les exercices de rythme sur la voix parlée et la voix chantée vont stimuler la mémoire de travail.

 

A la fin d'un programme audio-vocal en méthode Tomatis l'enfant récupère des fonctions exécutives plus efficaces.

Un autre article sur le sujet

Je suis installée sur Tours : contact ici

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article