Hyperacousie : les méfaits du silence!

Publié le par MARIF

Agressé par les bruits, les conversations autour de vous, la circulation, vous vous dites que vous avez besoin de silence. Cela paraît tellement évident ! Mais si je vous disais que les muscles de l'oreille doivent être exercés tous les jours ? C'est comme n'importe quel muscle : si vous ne marchez jamais, vos jambes ne vous porteront plus.

Vous comprenez alors que le silence ne règlera pas le problème de l'hyperacousie, bien au contraire, il va la renforcer. En effet, les muscles auditifs exercent une protection par rapport au bruit. Plus ils sont toniques et plus ils sont efficaces. Autrement dit, exercer son écoute permet de réduire l'hyperacousie.

Première chose à éviter : mettre l'oreille au repos pendant la nuit. Les muscles doivent continuer à travailler la nuit. C'est même le premier rôle de notre oreille : nous renseigner sur ce qui se passe autour de nous quand nous dormons !

Ensuite, pour régler les problèmes d'hyperacousie, il faut redonner de la tonicité aux muscles auditifs : comment faire ?

- Chanter, pratiquer la musique acoustique.

- Faire du théâtre, lire ou apprendre des textes à voix haute.

- Effectuer un programme d'écoute Tomatis.

 

Renforcer l'écoute pour abaisser l'hyperacousie

Renforcer l'écoute pour abaisser l'hyperacousie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article