A quoi sert la méthode Tomatis ?

Publié le par MARIF

“Toute innovation passe par trois stades. D’abord elle est ridiculisée, ensuite elle est violemment combattue et finalement elle est considérée comme ayant toujours été évidente !” Arthur Schopenhauer

Cette citation pourrait s'appliquer très facilement aux découvertes d'Alfred Tomatis.

A quoi sert la méthode Tomatis ?

La méthode Tomatis est une méthode de rééducation de l’oreille qui sert à améliorer les capacités langagières, la communication, l'attention et la concentration, la lecture, la voix et le chant. Comment fonctionne-t-elle ?

Qu’est-ce que la méthode Tomatis ?

Alfred Tomatis, inventeur de la méthode, était ORL et s’intéressait à la surdité. Il était fils de chanteur et travaillait avec des chanteurs qui pensaient avoir des problèmes avec  leurs cordes vocales. Or il s’aperçut que ces chanteurs n’avaient pas un problème de larynx mais d’audition et en déduit que la voix ne peut reproduire que ce que l’oreille peut entendre (loi démontrée en 1957 à l’académie des Sciences et qui porte son nom).

L’oreille entend tout le temps, sans faire d’effort, de manière passive. Mais l’oreille n’est pas passive lors de l’écoute. Il y a deux muscles dans l’oreille moyenne : le marteau et l’étrier. Ils servent à accommoder pour bien écouter. C’est la même chose pour la vue : l’œil comporte des muscles qui permettent d’accommoder pour bien voir.

En classe, la voix du professeur oscille sur une certaine fréquence, qui n’est pas la même que celle des bruits de fond. C’est le travail musculaire de l’oreille moyenne (l’accommodation) qui permet d’entendre le professeur sans être gêné par les bruits de fond.

A la naissance, le bébé entend mais n’accommode rien. Le développement de l’oreille est parallèle à celui du langage. Petit à petit, l’enfant va commencer à tendre l’oreille pour écouter et analyser les sons de façon de plus en plus précise. Il comprend bien mieux qu’il ne peut reproduire. Au début il fait des voyelles car c’est ce que son oreille capte. Puis viennent les consonnes labiales (faites avec les lèvres), faciles à accommoder, et en en dernier, les consonnes sifflantes.

L’intuition de Tomatis a été de repérer s’il y a un retard d’accommodation de l’oreille et de rééduquer cette accommodation.

En quoi consiste cette rééducation ?

La rééducation repose sur l’écoute de fréquences qui obligent les muscles de l’oreille moyenne à se tendre et se détendre. Les muscles travaillent et l’enfant apprend à mieux écouter.

Cette « gymnastique » de l’oreille se fait grâce à un dispositif qui s’appelle « Oreille Electronique » qui fait passer les sons dans des canaux fréquentiels graves ou aigüs qui mettent successivement l’oreille en tension d’écoute ou au repos. La musique utilisée est celle de Mozart et des chants grégoriens. Les séances de rééducation sont donc des séances pendant lesquelles l’enfant écoute ces sons via un casque et peut, pendant ce temps, jouer. Avec les plus grands, on utilise le casque pour amplifier les sons en faisant de la lecture à voix haute ou de la répétition de mots.

En pratique, comment s’organisent les séances ?

Il y a une première séance pour faire un bilan d’écoute et détecter les dysfonctionnements. Ensuite, le programme de base se fait sur 6 mois environ, avec une première session d'écoute, d'1 à 2h/jour pendant 2 semaines, puis une ou deux sessions supplémentaires, séparées par une pause d'un mois environ. Pour des retards importants, il pourra être nécessaire de rajouter des sessions d'écoute.

Les sessions d'écoute s'effectuent à la maison à l'aide d'une oreille électronique portative que je prête. A cela se rajoutent les séances de travail avec la voix qui viennent fixer les résultats et les pérenniser.

Quels résultats peut-on attendre de la méthode Tomatis ?

Pour un enfant qui arrive à 4 ans en ayant du mal à prononcer des mots et qui a des problèmes pour être attentif, le plus souvent, les premiers résultats seront visibles après la première session d'écoute.

Il faut savoir que la méthode va agir sur le plan moteur tout d'abord : ainsi il est fréquent que le premier résultat soit l'arrêt de l'énurésie, puis, la facilité à monter et descendre les escaliers, faire du vélo. C'est le développement normal de l'enfant qui est stimulé. Le développement du langage intervient alors naturellement.

La méthode est employée sur des enfants avec tous types de DYS, des troubles de l’attention ou  des difficultés de langage.

Pour les capacités vocales, prise de parole ou chant, les résultats sont très rapides, la voix dépendant entièrement de l'oreille.

Les capacités de concentration, de prise de décision des adultes vont aussi s'améliorer rapidement.

Cette vidéo est ancienne, la méthode est utilisée depuis les années 50. J'exerce sur Tours, mon contact ici
 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article