Dyslexie, troubles de l’attention, difficultés scolaires, stimuler le cerveau.

Publié le par MARIF

Le socle de base du développement de l'enfant dépend en grande partie de l'oreille par le biais du vestibule qui gère la motricité, l'équilibre, la conscience du corps. Les aptitudes pour l'apprentissage scolaire ou le comportement, tout en haut de la pyramide, ne peuvent se développer entièrement que si le socle est installé. Le langage dépend aussi entièrement de l'oreille et de l'analyse des sons par le cerveau.

Le socle de base du développement de l'enfant dépend en grande partie de l'oreille par le biais du vestibule qui gère la motricité, l'équilibre, la conscience du corps. Les aptitudes pour l'apprentissage scolaire ou le comportement, tout en haut de la pyramide, ne peuvent se développer entièrement que si le socle est installé. Le langage dépend aussi entièrement de l'oreille et de l'analyse des sons par le cerveau.

I. Dyslexie, TDA(H), difficultés scolaires.

    Il est possible de stimuler le cerveau de façon à booster ses capacités. La stimulation du cerveau par la musique et la voix produit des résultats sur tous les problèmes de dyslexie, dysphasie, troubles de l'attention et d'apprentissage. Le langage étant la base des apprentissages, ceci n'est pas surprenant.

   Depuis les années 50, la méthode de stimulation de l'écoute et de la voix appelée Méthode Tomatis® s'est développé en France puis dans le monde.

J'exerce sur Tours et sa région. Contact : 06 62 67 31 34

II. Comment la méthode Tomatis® agit-elle ?

   La méthode Tomatis agit en ré-équilibrant l'écoute ce qui a pour effet de stimuler les aires du cerveau responsables des apprentissages. Ainsi, progressivement, le cerveau va mettre en place les circuits qui permettent de lire, se concentrer, rester attentif et s'exprimer oralement et à l'écrit.

   L'importance de l'écoute est connue : la construction de la pensée langagière et de la subvocalisation (cette voix que l’on entend dans sa tête lorsqu’on lit et qu’on écrit silencieusement) sont indispensables toutes les deux à la concentration et nécessaires pour éviter et corriger les troubles de l’attention et de l’hyperactivité (TdAH).

III. Quels sont les résultats ?

   Les résultats visibles dès la première phase se voient généralement au niveau des acquisitions de base : cela peut-être une énurésie qui disparaît, puis un enfant qui monte et descend normalement les escaliers, qui arrive à faire du vélo, à attraper une balle, à être plus habile avec ses mains... Car il faut bien comprendre que si le langage ou la lecture ne se mettent pas en place, cela veut dire que le développement moteur n'est pas non plus complètement acquis. La pyramide du développement ci-dessus vous montre dans quel ordre se passent les étapes. Avant d'arriver au langage puis à la lecture, de nombreuses étapes doivent être franchies.

Le programme de ré-éducation de l'écoute se fait à la maison, dans la détente.

Le programme de ré-éducation de l'écoute se fait à la maison, dans la détente.

Au fur et à mesure qu’ils avancent avec la méthode, les parents remarquent que :

- Leur enfant reprend confiance en soi, il est moins coléreux, souvent plus affectueux.

- La lecture de l’enfant devient plus fluide et il comprend mieux ce qu’il lit.

- Il commence à ressentir le plaisir de lire. 

- Il commence à dessiner ou écrire plus facilement.

- Il cesse de perturber la classe, son comportement avec les autres s'améliore.

- Ses résultats scolaires s’améliorent de manière générale.

     Si le travail scolaire est devenu un supplice pour enfant et parents, il est fortement recommandé à au moins un des parents de faire aussi le programme d'écoute afin d'harmoniser la situation globale à la maison, car une telle situation a des conséquences sur chacun.

Pour prendre rendez-vous ou demander des renseignements mon contact est ici.

En savoir plus

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article