Apprendre à lire avant 6 ans ? Apprentissages scolaires et développement de l'enfant

Publié le par MARIF

Un article lu  cette semaine m'a interpellée : "Pourquoi faut-il toujours apprendre à lire aux enfants avant 6 ans ?"

Le titre de cet article m'a interpellée, car bien sûr, toutes les études le disent, la période sensible de la lecture est avant 6 ans, l'apprentissage précoce permet un meilleur niveau de lecture, etc.

Oui, mais, nous ne devons pas oublier une chose extrêmement importante : le développement naturel de l'enfant.

Le développement naturel de l'enfant et l'apprentissage de la lecture.

     Si certaines étapes de son développement ne sont pas acquises, il sera alors dramatique de vouloir lui apprendre à lire, car tout simplement son cerveau n'en sera pas capable. Et là, on se retrouvera devant toutes sortes de troubles associés aux difficultés scolaires qui ne tarderont pas à se manifester, et en premier lieu une énurésie persistante, une anxiété profonde, un mauvais sommeil, une fatigabilité.

Ce qui veut dire qu'en réalité certains enfants ne sont pas prêts pour l'apprentissage de la lecture à 6 ans, mais plutôt à 7 ans ! Et que tout apprentissage trop précoce va au contraire augmenter leurs problèmes, tout comme une maison élevée sur des fondations instables va se fissurer au fil du temps...

Revenons aux fondamentaux que nous donne la pyramide du développement.

La pyramide du développement nous montre que :

La pyramide du développement nous montre que :

Les apprentissages scolaires sont possibles quand toutes les étapes sont franchies.

Quelles sont ces étapes ?

1. Le socle constitué des systèmes sensoriels : visuel, olfactif, gustatif, proprioceptif, auditif, tactile et vestibulaire.

* Le vestibule, partie de l'oreille interne, gère le proprioceptif et le vestibulaire, l'oreille gère l'auditif.

2. Le développement sensori-moteur : indispensable, la posture, la conscience des 2 côtés du corps et le schéma corporel, la planification motrice des gestes, la motricité réflexe (sphincter), la capacité à filtrer les stimuli.

* Le vestibule gère la posture, le corps, la motricité réflexe, l'oreille filtre les fréquences auditives, les stimuli auditifs.

3. Le développement perceptivo-moteur : ajustement postural, coordination oeil-main, contrôle occulo-moteur, langage (auditif), fonction d'attention, visuo-spatial.

* Les vestibule gère l'ajustement postural, les mouvements, l'oreille développe le langage et permet l'attention.

 

Remarquez tout ce qui est relié à l'oreille : une écoute perturbée ne permet pas à ces étapes d'être acquises ! Dans ce cas, inutile d'essayer d'apprendre à lire à l'enfant qu'il ait 4 ans ou 8 ans ! Une fois toutes ces étapes acquises, le comportement, les activités de la vie quotidienne et les apprentissages scolaires peuvent exister harmonieusement. Un enfant en retard de développement peut être stimulé grâce à la méthode Tomatis, stimulation neuro-sensorielle de l'écoute, de l'oreille et de la voix.

 

Habitudes nocives au développement normal de l'enfant :

- L'habitude de vouloir absolument des enfants "propres" trop tôt : la motricité réflexe n'est pas acquise.

- L'habitude de vouloir un enfant qui marche trop tôt : le système vestibulaire n'étant pas assez mûr, l'enfant saute des étapes, mais ces étapes ne sont pas acquises.

- L'habitude de punir pour un oui ou pour un non : l'enfant installe de l'anxiété qui nuit à son développement.

- L'habitude de s'amuser de son zozotement : on garde l'enfant bébé.

- L'habitude de crier sur l'enfant : l'enfant va se fermer, fermer son oreille.

- L'habitude de continuer à l'habiller, lacer ses chaussures, lui donner à manger, boutonner ses boutons, etc, alors qu'on doit le laisser faire tout seul, même si c'est long au début.

- L'habitude de le laisser devant la TV à ne rien faire : un enfant doit être stimulé ! Jeux de construction, dessin, peinture, musique, danse, marche à pied, vélo, observation de la nature avec de grandes balades, jeux de cartes, jeux de mots, histoires, etc.

 

Donc pour apprendre à lire avant 6 ans, toutes les étapes doivent être franchies. Certes, pour certains enfants c'est possible à 4 ans, mais pour d'autres, l'école maternelle va servir à les leur faire acquérir. Car, tout n'est pas inné.

 

Ce qui est inné : les zones du cerveau programmées pour apprendre à parler

Les zones du cerveau programmées pour apprendre à parler, et un héritage physiologique comme les cordes vocales, l'ouïe, le diaphragme. Mais c'est l'apprentissage culturel qui permet le langage, pas la génétique.

 

Ce qui n'est pas inné : les zones que le cerveau va développer à partir du langage pour apprendre à lire.

Apprendre à lire : le cerveau se sert de neurones dédiés au langage pour apprendre à lire. Ce qui veut dire que tous les cerveaux apprennent à lire de la même façon : en recyclant les neurones du langage.

Pour le moment, même si on rencontre des "familles de dyslexiques", rien ne prouve que cela soit génétique.

Ici un article récapitulant toutes les acquisitions entre 0 et 4 ans.

 

Tout ceci peut être stimulé à l'école maternelle.

Alors bien sûr le problème qui se pose est le suivant :

Peut-on mettre ensemble dans la même classe de CP des enfants de 4 à 7 ans ? Absolument : j'ai enseigné dans un conservatoire où j'avais des enfants de 4 à 12 ans dans le même niveau d'initiation à la formation musicale. Le petit de 4 ans suivait très bien, ceux qui avaient entre 7 et 9 ans étaient dans la norme, et la plus âgée de 12 ans avait demandé à commencer la musique en 5ème, tout simplement après l'avoir découverte au collège en 6ème ! J'ai vu arriver aussi un enfant syrien de 12 ans qu'on avait placé en CM1 le temps qu'il apprenne à s'exprimer en français. Ensuite, il a pu récupérer son niveau. Comme quoi tout est possible.

 

     Donc, ce genre d'affirmation, "il faut apprendre à lire avant 6 ans", risque de déclencher une course encore plus importante qu'elle ne l'est déjà, au tout intellectuel, en privant les enfants de maternelle de jeu, de rêverie, d'interactions avec les autres, d'activités créatrices, dessin, musique, modelage et d'activité manuelle, qui elle, est indispensable à l'écriture. La couture est excellente pour se concentrer et  pour préparer la main à l'écriture !

Si l'école a pour mission d'apporter l'instruction à tout enfant, alors gardons à l'idée que toutes ces activités sont à stimuler justement chez tous les enfants qui n'ont pas d'environnement enrichi à la maison. Et pour pallier un environnement pauvre en stimuli de toutes sortes, il faut bien 2 ou 3 années de maternelle !

Le défi serait plutôt d'accepter de mélanger des enfants d'âges différents dans le même niveau scolaire, ce qui est possible contrairement à certaines idées reçues !

 

Si votre enfant à du mal à apprendre à lire, avant ou après 6 ans, pensez à la méthode Tomatis®.

J'exerce en méthode Tomatis® en région Centre-Val de Loire, et je me déplace à domicile jusqu'à 180km autour de Tours. Renseignez-vous pour les conditions. Contact.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article