Les Muses Renaissantes et Aquila

Publié par MARIF

Ma première rencontre avec la musique médiévale fut dans les années 80-90, la participation à l'ensemble vocal Caillard-Hayward, qui me fit découvrir le Livre vermeil de Montserrat, Juan del Encina et Carmina Burana.

Mon parcours de chanteuse et musicienne a commencé avec la création de deux ensembles de musique ancienne, Les Muses Renaissantes, et, Aquila, dirigés par Didier Bucherre et moi.

C'est le souci de rendre les textes en ancien français vivants et compréhensibles qui m'a amenée à rechercher une voix naturelle. Je souhaitais chanter avec une voix agile et fluide pour prononcer la langue et aussi pour ornementer les mélodies en ancien français. Les ornements, répercussions, liquescences etc, du chant grégorien réclament aussi cette fluidité.

La fête à la renaissance par l'ensemble Les Muses Renaissantes en 1995.

La fête à la renaissance par l'ensemble Les Muses Renaissantes en 1995.

Ensemble Les Muses Renaissantes 

L'interprétation des danses de la Renaissance devait pour nous avant tout être "dansable". L'apport d'Antoine Geoffroy-Dechaume a été essentiel dans cette quête d'une musique en lien avec ce pour quoi elle avait été conçue. De nombreuses répétitions avec danseurs, entre autres Christine Bayle pour la danse baroque, nous ont permis de coller au plus près des pas des danseurs, d'accompagner les sauts des gaillardes, les pas glissés des pavanes et basse-danses.

Un extrait du disque "La fête à la Renaissance" enregistré en 1995

Un extrait du disque "Chansons et musiques à danser" enregistré en 1994

Ici tous les titres.

Ensemble Aquila 

Extraits du disque "Au renouvel du tens" enregistré en 1998

 

Au renouvel du tens, ensemble Aquila en 1998. Didier Bucherre et Marie France de Bridiers-Duisit

Au renouvel du tens, ensemble Aquila en 1998. Didier Bucherre et Marie France de Bridiers-Duisit

Plus tard, le "Jeu de Robin et Marion" une production de la Fondation Royaumont, et l'ensemble Fidelis Amoris grâce auxquels j'ai pu chanter de nombreux autres répertoires allant du 13ème au 15ème siècle, en particulier Machaut, Lescurel, Adam de la Halle, et les trouvères dont mon préféré, Gautier de Coincy interprété souvent en solo accompagnée de ma vièle à archet.

 

Ce sont ces 15 années de chant en concert et animations diverses qui m'ont donné une expérience de la voix dans toutes les conditions, scène en plein air, salle des fêtes, école, théâtre, église. Garder une voix en bonne santé et performante dans n'importe quel contexte était une priorité. C'est cette expérience qui m'a inspiré des exercices vocaux innovants, permettant de stimuler son auto-écoute afin d'éviter la fatigue vocale.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :