Publié par MARIF

Aujourd'hui, plusieurs conceptions de l'enseignement du chant existent.
De plus en plus de personnes souhaitent apprendre à chanter dans un autre but que d'être professionnel, ou de chanter dans une chorale.
Apprendre à chanter apporte aussi beaucoup plus que cela.

Je l'ai expérimenté dans ma propre vie, et c'est pourquoi je propose 2 grands axes: 

- D'une part, Apprendre à chanter

- D'autre part, Trouver sa voix, travailler sur sa voix (dans un but d’anti-stress, de plus de confiance en soi, d'affirmation de soi, se faire entendre...)

Donc un tronc commun: la VOIX, puis 2 grandes branches qui sont autonomes et se complètent, le CHANT d’un côté, le TRAVAIL sur la VOIX de l’autre.

        I. Tout d'abord, le tronc commun
Le tronc commun, c’est la posture, la respiration, le placement de la voix, la prononciation, le développement de la voix chantée et parlée.

       II. Les branches
Les branches sont définies par la demande de l’élève: soit A. le chant, soit B. la voix.


            A. Le CHANT: Progression technique


- Trouver sa voix ( timbre, registre ) et régler les problèmes de justesse, manque de puissance, ...

En savoir plus sur ce sujet
- Apprentissage d’un répertoire précis.


            B. Le TRAVAIL sur sa VOIX: Les bénéfices qu’on recherche dans sa vie, professionnelle ou privée.


- Meilleure communication: avec une voix mieux placée, le message passe mieux. (voir l'article détaillé )
- Pour les enseignants: la voix est votre outil de travail, il faut la connaître, la travailler pour qu'elle résiste au temps, et pour éviter les accidents vocaux ( fatigue vocale, nodules, enrouement...).Voir l'article
- Anti-stress:  la pratique du chant "vide la tête", développe une respiration plus ample, agit sur le moral.
- Confiance en soi: connaître sa voix, c'est aussi se connaître mieux.
- Affirmation de soi: une voix plus sûre, une personne plus affirmée
- Créativité: apporter plus d’artistique, d'imagination dans sa vie.
- Meilleure connaissance de son corps, respiration, tonicité, connaissance puis libération de ses tensions musculaires, travail sur l'image de soi, etc.

 

En savoir plus sur ce sujet
 

Les motivations de départ peuvent évoluer, et cela arrive fréquemment: tout d'abord, on veut améliorer sa voix, ou apporter de la créativité dans sa vie, ou encore mieux communiquer, puis au fur et à mesure, le plaisir de chanter donne envie d'aller plus loin, de progresser, de découvrir des répertoires, de chanter avec d'autres...

 

Commenter cet article