Publié par MARIF

Chanter, danser, faire confiance à son corps

Chanter, danser, faire confiance à son corps

Parmi les nombreuses activités proposées pour les enfants,
il en est une qui mérite
une attention particulière : le chant


Combien d'adultes entendons-nous dire: je regrette de n'avoir pas appris à chanter enfant...
ou bien:

on m'a tellement dit de me taire...
tu chantes trop fort...
tu chantes faux...
tu n'as pas une belle voix !

Chanter, laisser entendre sa voix aux autres, être capable de moduler les sons, d'exprimer la joie ou la tristesse dans une chanson toute simple, d'une part donne du plaisir à l'enfant lui-même et à son entourage, et d'autre part, permet à la personnalité de se construire, de s'épanouir, dans la confiance.
 
Car la voix étant le reflet de son intérieur, entendre, et savoir que sa voix chante, donne à l'enfant confiance en lui. Il peut avancer sur de bonnes bases.
 
Si l'enfant est confronté à un jugement négatif de sa voix, il va intérioriser un jugement négatif sur lui-même en général, sa voix étant un reflet de sa propre personnalité.
 
Le jugement des adultes sur des voix d'enfant: "il chante faux", "il chante mal", "il n'a pas une belle voix", etc, est très préjudiciable. Beaucoup d'adultes ayant été malheureux de ces remarques sont venus pour apprendre à chanter, après des années d'hésitation, car ils étaient persuadés d'en être incapables. Et plus on attend, plus c'est difficile.
 

Plusieurs possibilités s'offrent à l'enfant qui désire chanter:
   - la maîtrise: école en relation avec un conservatoire.
L'enfant aura un enseignement musical et vocal complet

    - la chorale de quartier: l'enfant chante avec d'autres sur un répertoire adapté. Cela développe l'écoute du groupe, l'envie de réaliser des chants en commun.
Il pourra se faire des amis qui partagent le même loisir.

   - En cours particuclier pour ceux qui ont des problèmes: l'enseignement sera plus axé sur la personnalité de chacun,
la progression et 
la valorisation de chaque voix, la possibilité de chanter en solo, même sur des airs simples afin de renforcer les capacités d'expression,  les jeux rythmiques et vocaux pour libérer l'improvisation, la gestion de la respiration, la connaissance de son corps, et pour les enfants manquant de confiance en soi, la possibilité de la renforcer...
 
Parfois il suffit de peu de cours pour que l'enfant s'épanouisse, et passe un cap.
 
 

Commenter cet article