Publié par MARIF

Pour les enseignants, ou les cadres sentant de la fatigue vocale :

Si le bilan fait par un ORL ne présente ni nodules, ni polypes, ni affection réclamant un traitement particulier, apprendre à placer sa voix pour chanter va permettre de mieux placer également la voix parlée.


Les habitudes vocales qui ont amené la personne à fatiguer sa voix seront “délogées” avec un travail technique très régulier : l’apprentissage de chants passera alors au second plan. Il va falloir dans un premier temps, installer les réflexes de souffle, posture, tonicité nécessaires à une voix performante.

 

Le changement vocal demande du temps, car l'enseignant va instinctivement reprendre ses mauvaises habitudes vocales toute la semaine dans sa classe. Il est difficile à un enseignant de rester centré sur lui-même, en contact avec sa respiration et son corps, au moment où il s'adresse à la classe, car à ce moment-là, il est plutôt tourné vers les autres.

De même pour un cadre, un manager, ayant des équipes à diriger.

 

Le cours de "travail de la voix" va d'abord lui apprendre à ressentir les crispations induites par un mauvais positionnement de la tête ou du dos, une prononciation incorrecte ( un "a" au fond de la gorge par exemple ), un souffle insuffisant ou au contraire forcé, etc.

 

A partir de cette prise de conscience de " ce qui ne marche pas ", les mauvaises habitudes sont partir, et les bons réflexes vons s'installer, permettant une voix efficace avec moins d'effort vocal, ce qui permettra d'éliminer la fatigue vocale et ses conséquences ( aphonie )

 

Si, malgré le travail vocal, le problème n'évolue pas, il faudra alors faire un test d'écoute pour savoir s'il n'existe pas des distorsions d'écoute: en effet, on peut bien entendre et mal écouter. C'est le cas de toutes les personnes qui chantent faux mais qui entendent très bien. Ce n'est pas leur audition qui est en cause, mais leur écoute.

 

Si le test d'écoute montre des problèmes, il sera profitable d'effectuer 2 à 3 sessions d'écoute, afin de récupérer une écoute équilibrée.

En savoir plus sur le programme global Voix-Ecoute

 

Commenter cet article