Publié par MARIF

       L'être humain se tient en quelque sorte entre deux mondes, il est au contact de son monde intérieur, qu'il connaît plus ou moins bien, et en relation avec le monde extérieur qu'il ressent plus ou moins bien.

- Son monde intérieur est peuplé de tous ceux qu'il a connus, ses expériences, son passé, plus ou moins agréable, des émotions plus ou moins bien vécues, acceptées, ou au contraire rejetées par son entourage, son imaginaire, ce qu'il rêve, ce qu'il croit et qui est plus ou moins réaliste.

- Le monde extérieur c'est sa famille, ses amis, puis en cercles concentriques, ses connaissances, ses collègues, supérieurs, et tous "les autres" qu'il ne connaît pas, mais qu'il est amené à rencontrer, médecin, commerçants, contrôleur du train, celle qui fait la queue devant lui à la boulangerie, etc.

L'être humain ressent les choses, les situations, les gens qu'il rencontre.

Ressentir, c'est appréhender le monde avec ses sens: dont l'ouïe.

 

       L'ouïe est très importante, puisqu'elle nous renseigne encore plus précisément que la vue: en effet, nous entendons ce qui se passe derrière nous, et que nous ne voyons pas. C'est ainsi que l'ouïe nous renseigne en particulier sur les dangers, bien mieux que la vue.

       Le danger, réel ou perçu, ou imaginé, nous fait agir: certains vont fuir, d'autres vont affronter le danger, d'autres encore seront paralysés par le danger.

      Notre façon d'écouter, est en relation avec le danger, et donc, avec notre façon d'agir instinctivement.

C'est pourquoi notre écoute détermine certains de nos comportements inconscients.

On comprend mieux pourquoi le chant peut nous dé-stresser:

      En effet, en apprenant à chanter, on est confronté à un certain danger: le danger de ne pas savoir chanter, de chanter faux, de se tromper, de se sentir ridicule, de ne pas se sentir  à la hauteur, etc. En exerçant son oreille de façon fine, on améliore son écoute, on ressent moins de danger dans les situations d'apprentissage, formation, réunion, prise de parole en public, et dans la vie courante.

Une écoute perturbée par les émotions,

peut ainsi nous gêner dans beaucoup de situations de la vie courante.

 

C'est pourquoi, en lien avec l'apprentissage du chant, j'ai conçu un programme pédagogique associant des sessions d'écoute sous Solisten® ( oreille électronique portable, issue de la Méthode Tomatis®), à des séances de travail de la voix, afin de ré-habituer l'écoute à traiter les informations qui nous viennent de notre monde intérieur, et du monde extérieur, de façon équilibrée, dans le but à la fois d'apprendre à chanter, et d'appréhender la vie plus sereinement, avec confiance.

 

En savoir plus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article